Non, vous n’êtes pas nuls en anglais !

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Approche / Apprendre
  • Post comments:0 commentaire
  • Post last modified:25 août 2022
  • Temps de lecture :3 min de lecture

Avoir décidé de perfectionner son anglais est une démarche très courageuse mais nous ne conserverons pas le contrôle de notre apprentissage. Aussi frustrant que ceci puisse être, il faut passer par la répétition pour mémoriser cette nouvelle langue et nous serons surpris que sa mémorisation soit différente de celle de l’apprentissage par coeur d’un cours. Il y aura des jours avec des progrès inattendus et des jours sans progression…

La manière dont nous allons accepter cette frustration est totalement entre nos mains. Si nous sommes perfectionnistes, nous allons parfois nous sentir « bêtes » de ne pas réussir du premier coup. C’est évidemment faux. Apprendre l’anglais est un exercice difficile et nous devons effectuer un certain nombre d’erreurs dans le cadre de notre apprentissage. L’erreur fait partie de la réussite. La chute fait partie de l’apprentissage de l’équilibre.

C’est là que nous avons le choix. Première option : je dis « je suis nul ». Si je le fais, je perds du temps et je me place dans un état émotionnel fermé, où je n’ai pas envie de réessayer. Deuxième possibilité : je recommence immédiatement, sans m’auto-dévaloriser ni perdre ma concentration. Je reste tendu vers l’objectif à atteindre et je finirai par y arriver.

Je dois accepter de quitter ma zone de confort et faire un certain nombre d’erreurs. Pour apprendre le cha-cha-cha, il faut faire un pas en avant, un pas en arrière.

Et vous ? Quelle est votre attitude ? Acceptez-vous d’être juste « en route vers » ?

Optimiste : personne pour qui faire un pas en arrière après un pas en avant n'est pas une catastrophe mais plutôt le pas de base du cha-cha-cha...

Ne dites plus "je suis nul en anglais" ou "je suis nulle en anglais"...

Ce type de pensée négative est un frein à l’apprentissage. Acceptez d’être juste « en chemin vers… » et recommencez jusqu’à ce que ça fonctionne…

Si vous avez des questions…

Vous pouvez également voir qui accompagne, pour mieux comprendre notre approche.

Laisser un commentaire